À propos

La pla­te­for­me web « DeFac­to – plus que des opi­ni­ons » rend acces­si­bles à un plus lar­ge public l’expertise et les résul­tats de la recher­che en sci­ence poli­tique et dans d’autres sci­en­ces socia­les. Les arti­cles publiés sur le site DeFac­to sont courts et for­mu­lés de maniè­re acces­si­ble. lls indi­quent tou­te­fois clai­re­ment sur quel­les métho­des et thé­o­ries ils se basent.

Divers types de con­tri­bu­ti­ons seront publiées sur DeFac­to, tels que des ver­si­ons sim­pli­fiées d’articles parus dans des revu­es sci­en­ti­fi­ques ou des liv­res, des résu­més de rap­ports de recher­che, ain­si que des ana­ly­ses et com­men­taires réa­li­sées exclu­si­ve­ment pour cet­te pla­te­for­me. Des étu­di­ants avan­cés ont éga­le­ment la pos­si­bi­lité d’y pré­sen­ter des résul­tats de leur travaux uni­ver­si­taires. Les arti­cles seront publiés princi­pa­le­ment en français, en alle­mand et en ita­li­en.

Le lan­ce­ment de la pla­te­for­me DeFac­to a été finan­cé à par­tir de 2015 pour une pha­se initia­le de deux ans par le Fonds Natio­nal Suis­se de la Recher­che Sci­en­ti­fi­que, dans le cad­re du pro­gram­me Ago­ra. La pour­sui­te du pro­jet pen­dent les années 2017 et 2018 a été finan­cée par l’Insti­tut de sci­ence poli­tique de l’Université de Zurich , l’Insti­tut de sci­ence poli­tique de l’Université de Ber­ne, le Cen­ter for Com­pa­ra­ti­ve and Inter­na­tio­nal Stu­dies (CIS), le Dépar­te­ment des huma­nités et des sci­en­ces socia­les et poli­ti­ques de l’Ecole Poly­tech­ni­que Fédé­ra­le de Zurich, ain­si que par FORS, le Cent­re de com­pé­ten­ces natio­nal pour les sci­en­ces socia­les de l’Université de Lau­sanne.

Depuis 2019 le Cent­re pour la démo­cra­tie de Aar­au (ZDA) et l’Institut de hau­tes étu­des en admi­nis­tra­ti­on publi­que (IDHEAP) par­ti­ci­pent éga­le­ment au finan­ce­ment de la pla­te­for­me, et depuis 2020 le Dépar­te­ment de sci­ence poli­tique de l’université de Bâle, le Dépar­te­ment de sci­ence poli­tique et rela­ti­ons inter­na­tio­na­les de l’université de Genè­ve, l’Institut d’études poli­ti­ques de l’université de Lau­sanne, l’Institut de sci­ence poli­tique de l’université de Lucer­ne et le Dépar­te­ment de sci­en­ces poli­ti­ques de l’université de St. Gall.

La pla­te­for­me est diri­gée par une équi­pe de réd­ac­tion et sou­te­nue par un comité édi­to­ri­al.

 


 

RÉDACTION

La réd­ac­tion est sou­te­nue par des étu­di­ants assi­stants de l’IPW et de l’IDHEAP.

DeFacto Redaktion

Les mem­bres fon­da­teurs (de gau­che à droi­te): Georg Lutz, Sarah Büti­ko­fer et Fabri­zio Gilar­di. Pho­to: DeFac­to

 


 

CONTACT

DeFac­to

Insti­tu­te de sci­ence poli­tique
Affol­tern­stras­se 56
8050 Zurich
Télé­pho­ne: +41 44 634 54 11

Mail: info@defacto.expert

Twit­ter: @DeFactoExpert

Face­book: DeFac­to

 


 

COMITÉ ÉDITORIAL

En plus des mem­bres de la réd­ac­tion, le comité édi­to­ri­al com­prend les per­son­nes sui­v­an­tes:

  • Prof. Ste­fa­nie Bai­ler, Dépar­te­ment de sci­ence poli­tique, Uni­ver­sité de Bâle
  • Prof. Joa­chim Blat­ter, Dépar­te­ment de sci­ence poli­tique, Uni­ver­sité de Lucer­ne
  • Prof. Marc Bühl­mann, Année poli­tique, Uni­ver­sité de Ber­ne
  • Prof. Patrick Emmen­eg­ger, Dépar­te­ment de sci­ence poli­tique, Uni­ver­sité de St.Gall
  • Prof. Regu­la Häng­gli, Dépar­te­ment des sci­en­ces de la com­mu­ni­ca­ti­on et des médi­as, Uni­ver­sité de Fri­bourg
  • Prof. Sil­ja Häu­ser­mann, Insti­tut de sci­ence poli­tique, Uni­ver­sité de Zurich
  • Prof. Dani­el Küb­ler, ZDA und Uni­ver­sité de Zurich
  • Prof. Andre­as Lad­ner, IDHEAP, Uni­ver­sité de Lau­sanne
  • Prof. Lucas Lee­mann, Insti­tut de sci­ence poli­tique, Uni­ver­sité de Zurich
  • Dr. Andrea Pilot­ti, Insti­tut d’études poli­ti­ques, Uni­ver­sité de Lau­sanne
  • Prof. Pas­cal Scia­ri­ni, Dépar­te­ment de sci­ence poli­tique et rela­ti­ons inter­na­tio­na­les, Uni­ver­sité de Genè­ve
  • Prof. Nen­ad Sto­ja­no­vic, Dépar­te­ment de sci­ence poli­tique et rela­ti­ons inter­na­tio­na­les, Uni­ver­sité de Genè­ve
  • Prof. Adri­an Vat­ter, Insti­tut de sci­ence poli­tique, Uni­ver­sité de Ber­ne