Un sondage révèle un large soutien au vote électronique malgré des préoccupations liées à la sécurité

Plus de deux tiers de l’électorat suisse est favorable à l’introduction du vote électronique. Une introduction généralisée du vote par internet est considérée comme une quasi- nécessité par les personnes de moins de trente ans. Des soucis liés à la sécurité sont cependant présents et ont été exprimé en conséquence. 29 pour cent des personnes interrogées sont plutôt ou entièrement opposées au vote électronique.

E-Voting: Breite Unterstützung trotz Sicherheitsbedenken

«Langfristig sollen alle Stimmberechtigten elektronisch abstimmen und wählen können», sagte die ehemalige Bundeskanzlerin Corina Casanova kürzlich in einem Gastbeitrag in der NZZ. Noch ist es indessen nicht so weit. Im Vorfeld der Nationalratswahlen 2015 wurde beispielsweise neun Kantonen die Bewilligung zum Einsatz von E-Voting nicht erteilt. In der Bevölkerung stösst die Einführung von E-Voting dafür auf breite Zustimmung, wie unsere Untersuchung zeigt.